Publié le 10 Février 2017

L’Astrologie libératrice par la lecture de votre carte du ciel vous invite à mener une enquête sur votre propre histoire. C'est l’occasion d’une rencontre intérieure qui vous dévoile à vous-même et vous permet de prendre conscience de vos problématiques récurrentes et de vous en libérer.

Grâce à cette approche, vous pouvez comprendre l’origine des obstacles qui entravent votre propre cheminement : vos peurs, vos doutes, vos échecs ou vos différentes mémoires génératrices de souffrance… Lorsque vous prenez ainsi conscience de vos schémas répétitifs, avec vos manques, vos excès, ou vos défis à relever, cela vous permet de réagir afin de retrouver l’acte juste et d’éviter les erreurs récurrentes qui vous mettent dans des situations critiques. C’est l’occasion pour vous de prendre en compte ce que vous avez à corriger, à améliorer et enfin à maîtriser, avec courage et persévérance. Parce qu’il n’y a pas de "bon ou de mauvais thème", il est toujours préférable de prévoir et d’accompagner en positif le mouvement des planètes plutôt que de subir leurs aspects dissonants. Je peux aussi vous aider à découvrir vos richesses inexploitées et vous encourager à les utiliser avec confiance. Il s’agit d’avancer non plus en "pilotage automatique" mais en "Conscience" afin de prendre votre véritable place et de retrouver votre vérité intérieure.

Lorsque l’Astrologie se présente comme une "prévision libératrice" plutôt que comme une programmation inéluctable, elle vous permet de rester maître de votre vie et de faire vos différents choix en connaissance de cause. L’astrologue est là pour vous ouvrir plusieurs portes, sur différents possibles, mais au final c’est vous qui choisissez de franchir telle porte plutôt que telle autre ou de rester sur le seuil… En effet, votre carte du ciel indique les voies et les moyens pour découvrir votre itinéraire : - soit vous vous laissez mener par vos comportements inconscients, et vous risquez de continuer à vous débattre avec vos propres ombres. - soit vous acceptez de vous relier au potentiel évolutif proposé par votre thème.

Dans ce cas, vous pouvez vous engager sur la voie de votre Transformation afin de retrouver votre Liberté et votre Lumière intérieure, en vous reconnectant à votre âme, c’est-à-dire à l’étincelle divine qui est en chacun de nous.

Rédigé par Dominique

Publié le 10 Février 2017

Né le 13 Février 1955 à 21h30 à Strasbourg 

Source : Marcel Nuss dans son livre « En dépit du bon sens »

 

Marcel Nuss

Marcel Nuss est atteint d’une amyotrophie spinale évolutive qui paralyse la majeure partie de son corps et qui l’oblige à recourir à l’assistance d’une machine pour respirer avec l’aide quasi permanente d’autrui « tétraplégique trachéotomisé » comme 

« un têtard à tuba » comme il le mentionne avec humour dans le sous titre de son livre.

Dans un autre de ses ouvrages : « Oser accompagner avec empathie », dans la préface André Comte-Sponville en dresse le portrait suivant : 

« Quelle puissance de vivre, dans ce corps étriqué et difforme, quelle intelligence, quelle courage, quel dynamisme quelle liberté d’esprit et de cœur !… lui qu’on croyait à vingt ans voué à une mort rapide ou à une existence lamentable, le voilà quarante ans plus tard, « père remarié, écrivain, conférencier, formateur, grand voyageur, employeur et propriétaire de sa maison !… un surdoué de la vie avec une force déconcertante »

Penchons nous sur sa carte du ciel, et essayons de voir quels sont les principaux aspects de son thème qui pourraient correspondre à ce portrait.

 

Il est Verseau ascendant Balance

Il a Soleil et Mercure (rétrograde) en Verseau : on voit d’emblée qu’il est porté par l’énergie de ce signe dont les maîtres mots sont originalité, marginalité, autonomie, indépendance, liberté, ce sont les valeurs qu’il ne cesse de défendre tout au long de sa vie malgré son lourd handicap.

Ce Soleil et ce Mercure sont tenus par Uranus conjoint à Jupiter en Cancer (signe d’exaltation de Jupiter) en Milieu de Ciel (le rôle social) :  c’est ce qui le conduit a s’engager pour une cause universelle, celle du handicap : il prend contact avec les politiques, il crée et participe à différentes associations, il est le militant de la première heure (le côté pionnier d’Uranus maître de son Soleil et de Mercure), il désire ardemment faire avancer et bouger les choses dans le but d’une meilleure insertion des personnes « handicapées ». 

Jupiter associé à Uranus amplifie sa détermination. 

 

Neptune irradie sur son thème

Neptune est en Maison I en Balance, c’est la première planète qu’il rencontre, elle est opposée à Mars, on peut penser que cet aspect va entraver son action, ce qui est le cas au niveau physique avec son handicap. Neptune est aussi carré* à Jupiter - Uranus, et là il aurait pu se positionner en victime en tant que « personne handicapée » ce qu’il refuse absolument : «  fuir une vérité ou une réalité quelqu’elles soient n’a jamais été inscrit dans mes gênes … je n’aime pas les situations floues, équivoques ou indécises, je préfère aller jusqu’à la rupture si nécessaire… J’exècre toute forme d’assistanat ».  Il choisit de relever le défi, grâce au soutien de son Soleil Mercure en bel aspect à Neptune. Il utilise son handicap pour partir en croisade pour l’insertion sociale de tous ceux qui ont la même blessure que lui. Pour cela il se laisse guider par son intuition et par les autres belles énergies neptuniennes qui sont la compassion, l’empathie et l’amour inconditionnel. Il met ces qualités au service de tous dans son quotidien : sa Maison VI en Poissons dont Neptune est le maître.

* Rappelons que le carré ( ± 90° entre 2 planètes), est un aspect de tension, avec des obstacles à surmonter afin de se remettre en question et de pouvoir avancer sur son cheminement évolutif. C’est un aspect très dynamique.

 

Sa pathologie

Saturne conjoint aux Lunes noires en Scorpion, est carré d’un côté à Pluton en Lion ses démons intérieurs et l’alternance mort/renaissance, ce qu’il a vécu régulièrement avec ses étouffements à répétition et de l’autre côté carré à son Soleil Mercure en Verseau c’est la mobilité (Mercure) qui est touchée par l’atteinte du système nerveux (Uranus). 

De plus, Soleil et Mercure sont en quinconce* à leur maître Uranus conjoint Jupiter, ce qui peut signer encore la paralysie, cette immobilité est accentuée par Saturne qui freine l’action de Mars (on trouve de nouveau un autre quinconce, celui-ci formé par Saturne et Mars). Ces différents aspects sont de véritables défis à relever, et font partis de son évolution qui va s’accompagner d’une profonde transformation intérieure.

Cependant Mars en Bélier est très puissant dans son thème :  

la planète qui signe l’action et l’énergie de individu se situe dans son domicile le Bélier, il est bien relié au Soleil Mercure c’est ce qui lui donne son côté combattif que rien n’arrête, tel un chevalier qui défend une cause universelle (le handicap) d’une façon innovante (Bélier), même s’il est freiné par son carré à Uranus Jupiter qui laisse entrevoir les nombreux obstacles qu’il rencontre dans chacune de ses entreprises.

*le quinconce ( ± 150° entre 2 planètes) c’est un aspect correctif, de nature thérapeutique qui demande une prise de conscience afin de trouver un nouvel équilibre entre les énergies des planètes en cause. Il peut - être à l’origine d’une purification ou d’une transformation des attitudes inefficaces qui limitent l’individu dans sa croissance.

 

La lignée familiale

Saturne maître de la maison IV nous parle des racines ancestrales, il est en Scorpion conjoint aux Lunes noires, il tient Vénus elle - même maître de son Ascendant Balance et carrée à ce dernier. Marcel Nuss nous révèle dans son livre, qu’il porte le prénom d’un des deux jumeaux, fils de ses grands parents paternels, l’un mort à la naissance et l’autre « Marcel décéda accidentellement à l’âge de 7 ans en 1947, écrasé par la roue du chariot sur lequel il remontait, les chevaux ayant fait un écart brusque, il bascula et fut broyé sous les yeux impuissants de son père ». Il nous dit aussi à ce sujet : » j’ai passé ma vie à me mettre à la place de celui dont j’ai hérité le prénom… j’ai asphyxié dans la peau de cet oncle mort, le thorax broyé, mourant de ce fait par étouffement ».

Il mentionne plus loin qu’il a compris « que ses crises d’étouffement étaient l’expression d’un sanglot intérieur », dont l’origine est sans doute liée à cette mémoire transgénérationnelle.

 

Sa vie affective 

« Je suis un loup solitaire marqué par trois amours indélébiles de femmes exceptionnelles, impressionnantes et remarquables : 

Gaby (avec qui il est resté marié 23 ans et avec laquelle il a eu 2 enfants : Mathieu et Elodie), puis ce fut sa rencontre avec Marie et enfin Jill ». 

Sa Vénus est en Capricorne bien reliée à son maître Saturne, conjointe au Nœud Nord et même si elle est carrée à l’Ascendant dont elle est le maître, il a su la vivre au mieux en surmontant toutes les difficultés que son handicap pouvait présenter. 

N’oublions pas qu’il a aussi dirigé un essai en 2008 sur handicaps et sexualité.

 

Sa mission de vie  

Son Nœud Nord en Capricorne en Maison III : il a un rôle social à jouer (le Capricorne), il s’agit pour lui d’utiliser son expérience personnelle comme un tremplin afin de faire avancer l’insertion des personnes avec un handicap, il est poète, écrivain, consultant et depuis 2009 formateur, toutes ces activités relèvent de la Maison III. 

Il est soutenu dans chacune de ses actions par son Uranus conjoint à Jupiter en Milieu de Ciel en Cancer en bon aspect à leur maître la Lune en Scorpion, le signe qui lui confère authenticité et profondeur. Sa Lune est tenue par Mars en Bélier ce qui lui offre toute l’énergie pour lui permettre de se relever chaque fois que c’est nécessaire. 

Uranus Jupiter sont aussi bien reliés à Saturne ce dernier lui apporte l’autodiscipline, la persévérance, la patience et la sagesse indispensables à son parcours semé de nombreux obstacles. 

Il est bien évident que si le thème de Marcel Nuss nous donne un certain nombre d’informations concernant aussi bien son potentiel, ses talents, son esprit entreprenant et combatif ainsi que la persévérance lui permettant de ne pas abandonner à la première difficulté, son thème ne nous révèle pas le degré d’intensité des nombreux obstacles qu’il a eu à surmonter ou des défis qu’il a eu à relever tout au long de son parcours évolutif. On voit qu’il est nécessaire de relier le thème à la personne elle - même, et à son niveau de conscience, si la personne est en « pilotage automatique » elle risque de subir les obstacles en se présentant en victime face à la vie, jusqu’au jour où elle prendra conscience que ses différentes expériences peuvent être au final un moteur pour trouver sa véritable place et avancer avec confiance sur son chemin de vie. 

 

Marcel Nuss est un bel exemple de cette prise de conscience lorsqu’il écrit

« la vie m’a vraiment appris à m’adapter, à ne jamais baisser les bras, à ne jamais céder à la fatalité, à me faire une raison, à me libérer de mes freins intérieurs, à me réaliser…. »

C’est ce qui lui permet d’affirmer aujourd’hui à plus de 60 ans : « je suis en accord avec moi-même, avec mon passé et mon destin. J’assume, je revendique ma vie, ma singularité, mes envies, mon éthique et mes projets. ENFIN ! »

Pour lui « Rien n’est une fatalité, il suffit de changer son regard, de le déplacer vers la lumière plutôt que vers l’ombre, c’est ma philosophie. »

Puisse-t-il nous inspirer par sa belle leçon de vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Dominique

Publié dans #Thèmes